Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Prise en charge psychologique en transplantation d'organes : quel accompagnement pour les patients ?
    La transplantation d'organes est un domaine de haute technicité qui n'intègre encore que très rarement un accompagnement psychologique tout au long du parcours du patient. Les enjeux de cet accompagnement se situent à l'intersection du physique et du psychique, de la maladie, de ses traitements et du vécu émotionnel. Les aspects psychologiques de la transplantation d'organes sont présentés dans leur temporalité en montrant les questionnements et les problématiques spécifiques de chaque étape du parcours du patient depuis le moment où la décision de la transplantation est prise jusqu'après la transplantation. Les questionnements du patient sont présentés dans les perspectives théoriques et les recherches pertinentes actuelles dans la transplantation d'organes en général. Un regard particulier est ensuite porté plus précisément sur la transplantation rénale. Le parcours de la dialyse, puis de la transplantation est décrit. Les demandes d'arrêt thérapeutique et de soins palliatifs sont aussi discutées. Les différents acteurs participant à l'accompagnement du patient sont décrits en montrant leur rôle et leurs apports respectifs dans ce suivi, mais également en soulignant les limites et les contraintes liées à leur appartenance à des structures institutionnelles qui participent souvent à l'évaluation du patient, ou à son traitement médical et à des contraintes. Les attentes et les besoins exprimés par les personnes dans ce parcours sont explicités : un accompagnement longitudinal et transversal qui favoriserait le dialogue entre le patient, ses proches et les professionnels impliqués dans la transplantation, une personne qui adresserait les différents questionnements existentiels au moment opportun et qui s'adapterait aux besoins du patient. Une personne assurerait cet accompagnement à travers les frontières des services institutionnels. Le rôle du psychologue de la santé, un psychonomade, est défini en montrant son activité dans l'accompagnement de la personne dans la transplantation.[résumé d'éditeur]


    Mots clé : PSYCHOLOGIE DE LA SANTE ; GREFFE D'ORGANE ; ACCOMPAGNEMENT ; ATTITUDE FACE AU TRAITEMENT ; EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer