Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Un exemple singulier d'adaptation à l'anxiété d'anticipation : les rituels conjuratoires dans la pratique de la corrida
    Auteurs : GARDES JP ; FAYOS M ; Moron, Pierre
    Date de parution : 2005
    Pagination : 182-185
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : ANNALES MEDICO PSYCHOLOGIQUES
    L'homme qui a fait profession de tuer des taureaux dans le cadre strictement défini de la corrida, en affrontant la mort réelle, celle de l'animal mythique, doit se confronter à sa propre angoisse qui dépasse largement le cadre de sa propre mort. Une étude de la sémiologie anxieuse tirée de témoignages ou de récits de matadores, c'est-à-dire littéralement de ' tueurs ', permet de mettre en évidence une prépondérance de l'utilisation de défenses empruntées au registre obsessionnel (superstitions, rituels conjuratoires) qui ne sont pas identifiées comme pathologiques. Au-delà de l'angoisse classique de tout artiste ou intervenant public qui peut s'apparenter au trac, surgissent des angoisses plus spécifiques et rationalisées comme la peur de la blessure ou de l'échec fréquemment vécu ici avec des affects de honte mais aussi des angoisses plus inconscientes, le ' taureau intérieur ' encore plus menaçant et plus redoutable que celui qui sortira en piste et qui servira d'écran projectif aux angoisses internes. Cette spécificité de la corrida explique en partie les passions qu'elle ne manque pas de susciter dans les rangs des opposants ou des défenseurs de cette pratique.[résumé d'auteur]


    Mots clé : ANGOISSE ; ANXIETE ; MORT ; ANIMAL ; MYTHE ; RITE ; EMOTION ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer