Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Intérêt de concept de trouble schizotypique dans la prévention de la schizophrénie : une étude menée dans une population de jeunes adultes sans domicile fixe
    Nous présentons une étude clinique descriptive d'une population de jeunes adultes, âgés de 18 à 25 ans, sans domicile fixe, pris en charge par notre secteur. Parmi les 45 sujets, 29 % de ceux qui répondent à un critère CIM-10 de trouble mental présentent les caractéristiques d'un trouble schizotypique (CIM-10) ou d'une personnalité schizotypique (DSM-IV). Les auteurs décrivent les caractéristiques cliniques de ce trouble dans les classifications usuelles CIM-10 et DSM-IV et ses facteurs associés : âge jeune, sexe masculin, conditions socio-économiques défavorables et agrégation familiale. Le trouble schizotypique est fréquemment décrit, dans la littérature sur les signes prodromiques de la schizophrénie, comme un facteur de vulnérabilité individuelle à cette maladie. Il semble également corrélé aux symptômes positifs de la schizophrénie, dans les modèles dimensionnels. Les auteurs évoquent la difficulté de mettre en place un traitement adéquat chez ces jeunes adultes qui sont particulièrement réfractaires à tout soin psychiatrique.[résumé d'auteur]


    Mots clé : SANS DOMICILE FIXE ; JEUNE ADULTE ; PREVENTION ; SCHIZOPHRENIE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer