Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

La théorie du néo-organodynamisme : une nouvelle classification pratique des maladies mentales
    Auteurs : MIZUNO Tatsuo
    Date de parution : 2014
    Pagination : 606-614
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : ANNALES MEDICO PSYCHOLOGIQUES
    La classification traditionnelle des maladies mentales et celle d'Henri Ey y sont discutées et un néo-organodynamisme est présenté. La phase aiguë d'une maladie mentale n'est sans doute qu'une modification temporaire de la maladie de base. La nature de cette dernière peut se décrire par l'importance de la dégénérescence organique. Alors qu'un état psychotique constitue le trouble de base, une phase agrégative aiguë se manifesterait en proportion du degré d'excitations anormales du réseau neuronal. En s'appuyant sur une pluralité d'états mentaux, il est possible de représenter avec précision l'état des patients psychiatriques, qui varie de façon néo-organodynamique avec l'évolution. De la même façon, grâce à la classification proposée, il devient possible de procéder à une recherche clinique comparative des effets des médicaments et des modifications biochimiques. Le concept de ' voie accessoire ' est introduit. Les contraintes et tensions mentales, ainsi que les actes rituels, promeuvent une construction et une réorganisation du réseau neuronal, qui se fige sous l'effet des répétitions. L'encodage de ce nouveau réseau neuronal dans le subconscient crée une dérivation qui finit par se fixer en tant que ' voie accessoire ', à l'instar du faisceau de Kent dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White. Lorsque la ' voie sous-conductrice ' est dominante, le patient ne peut plus prendre en considération quoi que ce soit, y compris lui-même. In fine , l'histoire du psychisme est celle d'une hiérarchisation mentale, construite par des voies accessoires et l'encodage dans le subconscient des états mentaux associés. [résumé d'auteur]


    Mots clé : NOSOGRAPHIE PSYCHIATRIQUE ; PSYCHOBIOLOGIE ; AUTOMATISME MENTAL ; PSYCHOSE DELIRANTE AIGUE ; THEORIE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer