Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Binge drinking : aspects médicaux et psychopathologiques
    Auteurs : Haza, Marion ; DELORME M ; PINEAU DELABI F
    Date de parution : 2017
    Pagination : 92-98
    Localisation CHSA : BmHEy / IFCS / IFSI
    Titre de la revue : NEUROPSYCHIATRIE DE L'ENFANCE ET DE L'ADOLESCENCE
    Plusieurs enquêtes (ESCAPAD...) s'accordent sur la consommation d'alcool précoce, excessive et répétée des adolescents. Les équipes d'urgences sont souvent confrontées à ce binge drinking. D'après la National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism (NIAAA), il s'agit de la prise d'au moins 4 verres chez la fille et d'au moins 5 verres chez le garçon sur une durée très courte. Notre objectif est de repérer chez les jeunes les conduites à risque liées à une consommation d'alcool. Dans un premier temps, au CHU de Bordeaux, nous avons proposé une étude quantitative concernant les spécificités du rapport à l'alcool chez les 11­20 ans (mode, pratique, espace, temps, compagnie, motifs, conséquences...). Étaient considérées comme conduites à risque : des hospitalisations antérieures similaires, rixes, accidents de la voie publique, traumatismes lié aux chutes, agressions physiques, sexuelles, tentatives de suicide. Dans un second temps, par un entretien psychologique de recherche, nous avons approfondi le thème. Nous notons des conséquences traumatiques liées à l'alcool, en particulier pour les jeunes hommes. Les jeunes alcoolisés sont exposés à des risques ayant des conséquences à court terme (traumatologie, bagarre, tentative de suicide...) et à moyen et long terme (alcoolo-dépendance, difficultés scolaires, familiales...), dans leur espace privé ou public. Par ailleurs, l'alcoolisation massive s'avère un acte pubertaire, cherchant des limites, tant dans la relation au corps qu'aux autres, aux parents, à la société. Elle peut aussi être rattachée à des souffrances individuelles (violence, séparation...). Ces jeunes nécessitent une orientation particulière lors de leur passage aux urgences.[résumé d'auteur]


    Mots clé : ALCOOL ; BITURE EXPRESS ; COMPORTEMENT A RISQUE ; INTOXICATION AIGUE ; ENQUETE ESCAPAD ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer