Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Réflexions autour des pratiques
    Les auteurs pointent certaines conséquences de l'application de la loi du 5 mars 2007 favorisant les pratiques quotidiennes de la protection juridique des majeurs. Ils se félicitent ainsi de la professionnalisation des acteurs ayant en charge la gestion ou la mise en oeuvre d'une mesure de protection juridique, les mandataires judiciaires à la protection des majeurs devant tous être titulaires individuellement d'un certificat national de compétence (au plus tard, le 31 décembre 2012) et prêter serment devant le tribunal d'instance. Ils louent aussi la transformation du service mandataire judiciaire à la protection des majeurs en un service social et médico-social (au sens de la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale), désormais autorisé à exercer des mesures pour une durée déterminée (de 15 ans maximum) tout en étant soumis aux obligations d'évaluations internes (tous les 5 ans) et externes (tous les 7 ans). Au final, ils indiquent que l'avancée majeure de la loi du 5 mars 2007 est assurément de permettre à la personne majeure protégée de devenir un usager, avec un rôle propre d'expression.


    Mots clé : PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ; ANALYSE DE LA PRATIQUE ; PRATIQUE PROFESSIONNELLE ; TEXTE OFFICIEL ; TRAVAILLEUR SOCIAL ; ACCOMPAGNEMENT ; MAJEUR PROTEGE ; MANDAT DE PROTECTION FUTURE ; PROFESSIONNALISATION ; SERVICE SOCIAL ; CERTIFICATION ; DOSSIER LEGISLATIF ; ASSOCIATION D'USAGERS ; FINANCEMENT ; DEPARTEMENT ; ACTION SOCIALE ;
    Volume : 58
    Numéro : 3
Contenu dans
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer