Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Croyances dysfonctionnelles liées au craving : évolution auprès des patients en post-cure d'alcoologie
    Chez des personnes présentant une alcoolo-dépendance, les cognitions (croyances, pensées, schémas) jouent un rôle important, d'une part, dans les alcoolisations et, d'autre part, sur le craving, défini comme une forte envie, irrésistible et impérieuse de consommer un produit. Différents types de croyances, dites dysfonctionnelles, ont été identifiés spécifiquement chez les patients alcoolo-dépendants comme pouvant favoriser une rechute. L'objet de cette recherche porte sur les comorbidités (volet qualitatif) et les croyances dysfonctionnelles relatives au craving (volet quantitatif). Il s'agit d'appréhender leur évolution au cours d'une prise en charge en post-cure. Dix patients en post-cure pour une dépendance à l'alcool ont été reçus en entretiens, semi-directifs (anamnèse) et directifs (MINI). Ils ont également rempli la version française validée du Craving Beliefs Questionnaire (questionnaire de croyances relatives au craving) à deux moments : au début de leur post-cure, puis à la fin de leur deuxième mois. Sur le plan qualitatif, les entretiens directifs et anamnestiques montrent une hétérogénéité des profils psychopathologiques et la présence de comorbidités dépressives et/ou anxieuses à l'exception d'un patient. Sur le plan quantitatif, les résultats montrent que les croyances irrationnelles diminuent chez tous les patients. Cependant, cette évolution n'est pas corrélée au nombre de prises en charge dont ils bénéficient. Une hypothèse est que ce soit le cadre global de la post-cure en lui-même qui influence les cognitions.[Résumé d'auteur]


    Mots clé : ALCOOL ; ALCOOLISME ; RECHUTE ; FACTEUR DE RISQUE ; CROYANCE ; CRAVING ; BILAN PSYCHOLOGIQUE ; EVALUATION ; CENTRE DE POST CURE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer