Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

la découverte du contre-transfert dans la pratique psychiatrique
    Auteurs : Topcuoglu, Volkan
    Date de parution : 2012
    Pagination : 73-77
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : PERSPECTIVES PSY
    Dans l'article, un professeur agrégé de psychiatrie à l'université d'Istanbul (Turquie) se propose de définir un des concepts fondateurs de la psychanalyse : le contre-transfert. Pour lui, savoir employer ce concept à bon escient en psychiatrie permet au praticien, surtout s'il débute, d'utiliser au mieux la démarche analytique, autant pour le diagnostic que pour la thérapie. En effet, si le médecin (ou l'interne) se rend compte que des mouvements inconscients s'établissent entre lui et le malade, il peut obtenir des ' données importantes sur le monde psychique du malade '. S'appuyant sur la définition freudienne du contre-transfert (' la réaction de l'analyste au transfert du malade ou bien le transfert de l'analyste sur le malade ' qui ' se produit suite aux conflits inconscients et non résolus de l'analyste '), l'auteur propose de la dépasser pour faire du contre-transfert ' la résultante des sentiments ou bien de la réaction qu'entraînent les affects provenant, d'une part, de l'analyste et, d'autre part, du malade. » Et, pour apporter plus de détails à la perception moderne du concept du contre-transfert, il rapproche ce concept d'autres processus psychiques et analytiques : l'identification projective, la résonance, l'actualisation du contre-transfert. Illustrant son propos par quelques exemples puisés dans sa pratique hospitalière de consultation-liaison en psychiatrie générale, il tente de démontrer que les mouvements contre-transférentiels ' se produisent spontanément dans l'interaction entre le médecin et le malade ', parce qu'ils correspondent à ' des réactions humaines normales provoquées par des comportements ou des phénomènes hostiles et tragiques ' ou, plus simplement, parce qu'ils proviennent ' du passé personnel de chacun. ' Dès lors, il invite les praticiens en psychiatrie à ne jamais ignorer les réactions de type contre-transférentiel qui ' font partie intégrante du processus de psychothérapie ', à toujours « admettre l'existence de mouvements émotionnels qui se produisent de manière discrète, les reconnaître, y réfléchir et suivre de près leur progression et les conséquences qu'ils ont à chaque pas du traitement '. S'ils font cela, il assure qu'ils apporteront « des éléments essentiels pour une pratique psychiatrique efficiente. '[résumé d'éditeur]


    Mots clé : PSYCHIATRIE ; CONTRE TRANSFERT ; PSYCHIATRE ; PRATIQUE PROFESSIONNELLE ; CONSULTATION ; RELATION THERAPEUTIQUE ; PROCESSUS ANALYTIQUE ; ALLIANCE THERAPEUTIQUE ; PROCESSUS PSYCHIQUE ; ATTITUDE DU PROFESSIONNEL ; IDENTIFICATION PROJECTIVE ; CONCEPT ; KLEIN MELANIE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer