Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Les anomalies du traitement des émotions faciales dans l'autisme : un trouble de la perception globale
    "Des difficultés dans les processus de traitement des stimuli faciaux et émotionnels ont été rapportées dans l'autisme. Ces anomalies pourraient expliquer le déficit social caractéristique de cette pathologie. Onze enfants autistes (âge de développement=sept ans 11mois) et 11 enfants témoins (sept ans neuf mois) ont participé à trois expériences. La première met en jeu une discrimination émotionnelle faciale globale. La seconde requiert une discrimination émotionnelle locale à partir d'éléments isolés du visage. Enfin, dans la troisième tâche, il est demandé aux enfants de créer un visage émotionnel, sous la forme d'un puzzle, en utilisant comme pièces des photographies d'éléments faciaux isolés (représentation globale nécessitant une discrimination locale). Nos données révèlent que les enfants témoins ont des difficultés de discrimination locale des émotions ; leurs performances augmentent lorsqu'une perception globale est possible. À l'inverse, les enfants avec autisme sont meilleurs que les contrôles pour discriminer une émotion à partir d'une information locale (yeux isolés) mais leurs performances chutent quand un processus de traitement global peut être réalisé. Ainsi, des habiletés supérieures pour les processus de traitements locaux de l'information pourraient expliquer l'incapacité à établir une perception cohérente de l'environnement social conduisant au retrait social caractéristique de l'autisme."


    Mots clé : AUTISME INFANTILE ; ETUDE COMPARATIVE ; EXPRESSION DE L'EMOTION ; PERCEPTION SENSORIELLE ; REPRESENTATION ; VISION ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer