Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

La circoncision et le mineur, un acte confessionnel
    Définie comme l'excision partielle ou totale du prépuce chez le garçon, la circoncision se pratique soit pour des raisons médicales, soit pour des motifs confessionnels dans les religions juive et musulmane. Après avoir rappelé le statut de l'enfant en droit français, et insisté que cet enfant relève des personnes protégées juridiquement, les auteures s'interrogent sur la nature de l'acte chirurgical. Pratiquée pour des motivations religieuses, la circoncision de l'enfant mineur doit-elle être seulement regardée comme un acte usuel, coutumier, rituel, relevant de la seule autorité parentale, ou, au contraire, être véritablement considérée comme une atteinte à l'intégrité corporelle ? [résumé d'auteur]


    Mots clé : DROIT DE L'ENFANT ; DROIT DE LA SANTE ; CIRCONCISION ; ACTE MEDICAL ; RITE ; ISLAM ; JUDAISME ; MINEUR ; GARCON ; AUTORITE PARENTALE ; MUTILATION SEXUELLE ; ATTEINTE A L'INTEGRITE DE LA PERSONNE ; DROIT ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer