Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Manifestations neuropsychiatriques révélant une pseudohypoparathyroïdie avec un syndrome de Fahr
    Le syndrome de Fahr est défini par la présence de calcifications intracérébrales, bilatérales et symétriques, non artériosclérotiques, localisées aux noyaux gris centraux. L'une de ces principales étiologies est la pseudohypoparathyroïdie (PHP), qui témoigne d'une résistance à l'action de la parathormone (PTH), avec surtout une hypocalcémie et un taux normal à élevé de PTH. Nous rapportons dans ce travail, l'observation d'un homme de 36 ans atteint de PHP, révélée par un syndrome de Fahr, découvert après plusieurs années d'évolution de troubles psychiatriques et neurologiques persistants et réfractaires aux traitements. Chez ce patient, l'alcoolisme, l'utilisation de neuroleptiques classiques, d'agents anticholinergiques ou encore de certains antiépileptiques ont contribué, par différents mécanismes, à la pérennisation et l'exacerbation des symptômes. Ce travail souligne l'intérêt de la recherche des troubles du métabolisme phosphocalcique en présence de manifestations neuropsychiatriques, afin de dépister une PHP ou toute autre étiologie d'un syndrome de Fahr et d'adopter ainsi, les mesures thérapeutiques les plus appropriées [résumé d'auteur]


    Mots clé : CAS CLINIQUE ; ENCEPHALE ; METABOLISME ; NEUROLOGIE ; PATHOLOGIE SOMATIQUE ; THYROIDE ; MAROC ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer