Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Quand faire des gestes permet de mieux apprendre
    De plus en plus, la recherche indique que les gestes fournissent une voie d'accès à la pensée implicite des enfants. Encourager les enfants à produire des gestes, pourrait donc rendre explicite leur compréhension implicite d'un concept et amener des gains cognitifs. Notre étude teste les effets de l'encouragement des enfants à incorporer à leurs explications des gestes spécifiques associés à un concept. Dans une étude en trois temps (pré-test, intervention, post-test), 63 enfants ont expérimenté l'une des trois interventions possibles : une leçon sans geste, une leçon durant laquelle ils observaient des gestes, ou une leçon durant laquelle ils observaient et imitaient des gestes. Les gestes utilisés pendant les leçons imitaient de près ceux produits typiquement par les enfants ayant acquis le concept quand ils expliquent la tâche. La progression a été évaluée par les changements en termes de performance concernant la tâche et une amélioration de la compréhension explicite du concept. Les enfants ayant reproduit les gestes liés au concept pendant l'intervention ont fait significativement plus de progrès que les enfants ayant seulement observé ces gestes, eux-mêmes ayant fait davantage de progrès que les enfants ayant assisté à la leçon sans geste. Ces résultats montrent que la production de gestes, même lorsqu'elle est enseignée par autrui, peut activer les connaissances implicites et induire l'apprentissage. [résumé d'auteur]


    Mots clé : ENFANT ; DEVELOPPEMENT DE L'ENFANT ; DEVELOPPEMENT COGNITIF ; GESTE ; PENSEE ; CONCEPT ; COMPREHENSION ; INTERVENTION ; PERFORMANCE ; EDUCATION DE L'ENFANT ; OBSERVATION ; IMITATION ; APPRENTISSAGE ; SAVOIR ; ACTION ;
Contenu dans
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer