Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Impact de la gestion dyadique du stress sur l'ajustement à une reconstruction mammaire différée après cancer
    En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Un des traitements chirurgicaux consiste en l'ablation totale du sein contenant la tumeur. Si beaucoup d'études ont à ce jour exploré les stratégies d'ajustement des sujets à la maladie et aux traitements anticancéreux, peu de travaux ont porté sur la façon dont le couple fait face à de tels événements. L'objectif de cette recherche est d'évaluer l'influence de la gestion dyadique du stress (façon dont le couple gère habituellement le stress) sur l'ajustement de 29 patientes à une reconstruction mammaire différée. Chaque sujet a complété trois questionnaires: le FDCT-N (Bodenmann, 1997) qui permet d'apprécier le processus de gestion dyadique du stress (communication autour du stress, coping dyadique, sentiment d'efficacité perçue et de satisfaction par rapport à la gestion du stress), le WHOQOL-26 de l'OMS (2000) pour évaluer la qualité de vie et le QIC (Bruchon-Schweitzer, 1990) pour évaluer l'image du corps. Les résultats mettent en évidence l'importance de la communication autour du stress au sein du couple, du recours à un coping dyadique (positif), et d'un sentiment élevé d'efficacité perçue et de satisfaction par rapport à la gestion du stress sur l'ajustement à la reconstruction mammaire, en termes de qualité de vie et de satisfaction corporelle. [résumé d'auteur]


    Mots clé : CANCER ; SEIN ; CHIRURGIE ESTHETIQUE ; STRESS ; QUALITE DE VIE ; IMAGE DU CORPS ; AJUSTEMENT PSYCHIQUE ; RELATION CONJUGALE ; ENQUETE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer