Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Interactions entre une auto-évaluation de la santé mentale, le contrôle interne-externe et l'adaptation scolaire chez les enfants de 6 à 8 ans
    "Dans l'écosystème de l'enfant, diverses composantes sont en interaction. Cette recherche se propose de mettre en évidence les relations pouvant exister entre la santé mentale et les problèmes d'adaptation scolaire à l'école primaire chez les enfants de cours préparatoire et de cours élémentaire. En effet, l'enfant est appréhendé ici comme participant activement à son développement en relation avec la globalité des dimensions de son environnement. Notre échantillon est composé de 100 enfants de 6-8 ans issus de milieu socioculturel moyen de deux écoles de la région Provence - Côte d'Azur (PACA). Les facteurs étudiés sont par conséquent chez les enfants des variables relatives à une auto-évaluation de leur santé mentale, ainsi que le contrôle psychologique. Les variables socio-affectives représentées dans cette recherche sont le milieu socioculturel (MSC) et les pratiques éducatives parentales (PEP). Elles sont analysées à partir de questionnaires à l'intention des enfants, des parents et des enseignants. Nous pouvons donc constater des influences de la santé mentale, du milieu socioculturel et des pratiques éducatives parentales sur l'adaptation scolaire. De plus, nous pouvons dire que MSC et PEP sont liés. La structuration familiale a aussi une incidence sur le type de troubles. Les liens établis sont les suivants : les enfants en bonne santé mentale ont une bonne adaptation scolaire. Ceux qui sont en mauvaise santé mentale ont une mauvaise adaptation scolaire. Parmi ceux qui ont une mauvaise santé mentale, ceux qui ont des troubles " extériorisés " présentent aussi une bonne adaptation scolaire. Les enfants recevant une éducation souplement ou rigidement structurée vont développer plutôt des troubles " intériorisés " lorsqu'ils sont en mauvaise santé mentale. Ceux recevant une éducation faiblement structurée vont souvent développer des troubles " extériorisés ". Le milieu favorisé ou intermédiaire permet une bonne adaptation scolaire. Une éducation souple la permet aussi. De même, en milieu favorisé les enfants reçoivent le plus souvent une éducation souple. Le questionnaire de santé mentale " Dominique " sur CD-Rom que nous avons testé dans cette étude nous semble un outil intéressant permettant de prendre en compte les différentes dimensions de l'enfant dans son écosystème et dans une vision globale de son développement. [résumé d'auteur]"""


    Mots clé : RECHERCHE ; ECOLE ; EDUCATION ; PERFORMANCE ; ADAPTATION SCOLAIRE ; SANTE MENTALE ; ENVIRONNEMENT ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer