Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Psychothérapies pour les PTSD : Une vue d'ensemble
    Auteurs : SCHNYDER U
    Date de parution : 2005
    Pagination : 39-52
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : PSYCHOTHERAPIES
    "Depuis que le diagnostic d'« Etat de stress post-traumatique » (Posttraumatic stress disorder » ­ PTSD) a été introduit dans le DSM-III en 1980, une variété d'approches psychothérapeutiques ont été développées pour aborder les problèmes et besoins spécifiques des patients traumatisés. Le traitement réussi d'un PTSD requiert une attitude thérapeutique précise. Le thérapeute doit trouver une position bien équilibrée entre une suridentification et un sentiment d'impuissance. Une attitude recherchant la sensation devrait être évitée, de même que le danger d'une traumatisation punitive. Dans bien des cas, le PTSD ne peut pas être traité suffisamment par la psychothérapie seule ; un plan de traitement global, multimodal, doit inclure des interventions pharmacothérapeutiques, physiques, sociales, légales et autres. Les interventions psychothérapeutiques précoces, dans les suites immédiates d'un événement traumatique, suivent les règles de l'intervention de crise (immédiateté, focalisation sur les problèmes actuels, limitation dans le temps). Une attention particulière sera portée au développement d'une relation thérapeutique fiable, créant une atmosphère de sécurité, aidant le patient à retrouver le contrôle et/ou à prendre distance des souvenirs intrusifs. L'interprétation neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires (EMDR ­ « Eye Movement Desensitization and Reprocessing ») et d'autres « thérapies de pouvoir » peuvent offrir un soulagement rapide des symptômes. Après une traumatisation collective, on utilise largement des debriefings psychologiques, bien que l'évidence de leur utilité dans la prévention du PTSD soit discutable. Chez les patients présentant un PTSD chronique, le psychothérapeute ne devrait pas travailler exclusivement sur l'événement traumatique et ses séquelles : le traitement devrait être orienté vers l'avenir plutôt que vers le passé. Au lieu d'explorer, le thérapeute devrait essayer de stimuler les ressources des patients et de les aider à trouver un nouveau sens à leur vie future. Il y a un besoin urgent d'études soigneusement établies, randomisées, contrôlées, investiguant l'efficacité des interventions précoces chez des patients extrêmement traumatisés, et aussi de psychothérapies de moyenne à longue durée chez les patients souffrant de PTSD chronique. En outre, de futures études devraient inclure les approches psychodynamiques aussi bien que les protocoles de traitements multimodaux, et élaborer de façon plus sophistiquée les buts cliniques. [résumé d'éditeir]"


    Mots clé : STRESS ; SYNDROME POST TRAUMATIQUE ; PSYCHOTHERAPIE ; THERAPIE COGNITIVE ; THERAPIE COMPORTEMENTALE ; TRAUMATISME PSYCHIQUE ; PRISE EN CHARGE ; DEBRIEFING ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer