Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'IRM cérébrale : un outil pour la compréhension de la dyslexie de développement. Une revue sélective
    Des données croissantes et obtenues avec diverses méthodes d'investigation en psychologie et en neurosciences suggèrent que la dyslexie de développement est associée à des différences cognitives et neurobiologiques mesurables. Néanmoins, la nature des mécanismes impliqués ou la cascade causale exacte restent à clarifier. Des études neurocomportementales soutiennent l'hypothèse dite " phonologique " qui propose que la difficulté principale des sujets dyslexiques réside dans la segmentation et la manipulation des phonèmes. D'autres études ont mis l'accent sur la possibilité de déficits visuels, dus plus spécifiquement à une atteinte de la voie magnocellulaire ( " hypothèse magnocellulaire " ). Enfin, la présence dans la dyslexie d'un déficit de traitement des stimuli rapides a été évoquée par certaines études (" hypothèse d'un déficit de traitement de l'information temporelle " ). Cette revue présente, à la lumière des hypothèses étiologiques actuelles, une synthèse des contributions principales de l'imagerie cérébrale par résonance magnétiques dans la recherche sur la dyslexie de développement. [résumé d'éditeur]


    Mots clé : TROUBLE DU LANGAGE ; DYSLEXIE ; ETIOLOGIE ; IMAGERIE CEREBRALE ; DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ; ACQUISITION ; PSYCHOLOGIE ; PSYCHOLOGIE COGNITIVE ; NEUROBIOLOGIE ; PROCESSUS ; PHONETIQUE ; PERCEPTION SENSORIELLE ; VISION ; TEMPS ; LOBE TEMPORAL ; CORPS CALLEUX ; IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer