Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Etude de la stabilité des scores au Psychodiagnostic de Rorschach sur un échantillon de sujets francophones non consultants
    Le but de cette étude est de fournir des données fiables sur les niveaux de stabilité du test de Rorschach en système intégré, auprès d'un échantillon francophone. Afin d'atteindre cet objectif, nous avons testé, à deux reprises, 75 adultes non consultants, à trois mois d'intervalle. La fidélité inter-codeurs s'est révélée d'un excellent niveau, pour la plupart des variables étudiées. Pour l'ensemble des variables sélectionnées, le niveau de stabilité observé se situe en dessous de ce qui était attendu (r médian = .53). Les variables concernant la personnalité, les styles cognitifs, la représentation de soi et les représentations interrelationnelles ont un niveau de stabilité plus élevé que celles correspondant aux états émotionnels et aux styles de faire face. Les variables ayant un bon coefficient de stabilité (>.70) sont : W, R, Zf, EA, EGO, localisation D, M, L, H+A, Hd+Ad, H, S, DQo, DQ+, Cg, Ge, Xy. En revanche, des variables importantes se sont révélées instables entre le test et le retest. Les analyses de cette étude soulignent l'importance de conduire des investigations sur les modérateurs de la stabilité des procédures d'évaluation psychologique et du Psychodiagnostic de Rorschach en particulier. [résumé d'auteur]


    Mots clé : EFFICACITE ; ENQUETE ; PSYCHOMETRIE ; STATISTIQUE ; TEST PSYCHOLOGIQUE ;
    Volume : 61
    Numéro : 498-6
    Notes : Bibliogr. ; Tabl. ; Annexes
    Thème : PSYCHOLOGIE
    Mot-clé Test échelle SantéPsy : TEST DE RORSCHACH
    Actualités : 30 septembre 2009
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer