Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Marie Bonaparte, l'analyse pratiquée par les laïques et les psychologues
    Auteurs : Amouroux, Rémy
    Date de parution : 2008
    Pagination : 485-493
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : BULLETIN DE PSYCHOLOGIE
    En France, au milieu du xxe siècle, la communauté médicale se méfie des psychanalystes laïques (c'est-à-dire ceux qui ne possèdent pas de diplôme de médecine) et des premiers psychologues. La pratique de la psychanalyse par des non médecins est alors assimilée à un exercice illégal de la médecine. Ce travail s'appuie sur l'étude de documents d'archives inédits qui ont permis de préciser la position de Marie Bonaparte - une pionnière de la psychanalyse en France - sur le sujet. La princesse de Grèce a ainsi soutenu Margaret Clark-Williams et Elise Breuer lors de leurs procès pour exercice illégal de la médecine. Elle a aussi contribué à la naturalisation de psychanalystes étrangers comme Hans Jacobsohn, Rudolph Loewenstein, Fanny Lowtzky et Sophie Morgenstern. [résumé d'auteur]


    Mots clé : 20E SIECLE ; AUTORISATION D'EXERCICE ; HISTOIRE DE LA PSYCHANALYSE ; JUSTICE ; PSYCHANALYSTE ; PSYCHOLOGUE ;
    Volume : 61
    Numéro : 497-5
    Notes : Bibliogr.
    Thème : PSYCHANALYSE
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer