Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Impact de la dépression postnatale maternelle précoce sur le développement cognitif du nourrisson : étude prospective sur 2 ans
    Peu de travaux ont étudié si l'impact des symptômes dépressifs postnatals maternels (SDPN) sur le développement cognitif des enfants était indépendant de celui de symptômes dépressifs ultérieurs. Pour évaluer si les SDPN précoces à six semaines de post-partum prédisent un développement cognitif altéré chez les enfants indépendamment des symptômes dépressifs maternels ultérieurs. 497 dyades mère-enfant ont été suivies pendant 2 ans, avec des mesures répétées des symptômes dépressifs maternels et du développement cognitif des enfants. Les résultats montrent que les enfants des mères présentant de SDPN avaient plus fréquemment des scores du développement cognitif faibles. Cette association persistait, sous forme d'une tendance, lorsque les analyses étaient ajustées sur l'état dépressif maternel au cours du suivi. L'impact des SPDN maternels précoces sur le développement cognitif des enfants peut donc peut-être s'expliquer en partie par la persistance ou, la répétition de symptômes dépressifs maternels durant les mois suivant le post-partum précoce. [résumé d'auteur]


    Mots clé : DEPRESSION DU POST PARTUM ; FACTEUR DE RISQUE ; DEVELOPPEMENT COGNITIF ; DEVELOPPEMENT DE L'ENFANT ; INTERACTION PRECOCE ; RECHERCHE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer