Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Nouvelles perspectives pour la recherche en psychothérapie : évaluation d'un protocole de recherche et proposition d'un dispositif méthodologique et technique
    La nécessité de développer des études concernant les psychothérapies psychodynamiques a été renforcée par l'expertise Inserm Psychothérapies : trois approches évaluées qui en a montré le déficit en France. Dans la première partie de cet article, les auteurs rappellent les limites des études de troisième génération (modèle médical, utilisation des essais contrôlés randomisés (ECRs) et du DSM) sur lesquelles s'appuie ce rapport et les spécifications qui sont actuellement développées pour une nouvelle génération de recherches dans ce champ. La deuxième partie est consacrée à la présentation d'un protocole d'analyse processus­résultats développé par l'équipe de recherche, sur cette base, à partir de différentes propositions et de travaux antérieurs et en cours [J Clin Psychol 27 2 (1998) 217­26, J Pragm Case Stud 3 (2000), Arch Gen Psychiatry 59 (2002) 505­10, Psychother Res 12 3 (2002) 251­72 et Br J Psychiatry 165 (1994) 4­8]. La méthodologie utilisée est celle des cas isolés contrôlés. Elle associe des analyses qualitative et quantitative pour la formulation du diagnostic, les mesures initiales, intermédiaires et de terminaison. L'analyse de processus permet de caractériser, à différents temps, les grandes lignes de la psychothérapie menée. Le recueil des données est assuré par le clinicien, ses évaluations sont mises en relation et validées en groupe de pairs. Il devient ainsi possible d'appréhender les techniques utilisées réellement, non plus globalement ou sur la base de manuels a priori, mais sur celle de leurs facteurs spécifiques. Cette méthodologie a été testée au cours d'une phase pilote d'un an, dans des conditions de pratique réelle de la psychothérapie en cabinet. Les différentes phases de l'analyse sont présentées, intégrant dans un processus itératif cohérent tout au long de la thérapie, plusieurs outils d'observation, de formalisation et d'analyse des données. Chacun des instruments est défini dans ses apports et ses limites pour l'analyse des données (échelle santé-maladie (ESM), DSM, PQS, Hoglend, CORE...). Une analyse générale de la faisabilité de ce protocole et de l'intérêt clinique des résultats qui en sont issus est présentée. La troisième partie de cet article présente la structure générale d'une base de données permettant la collecte, la recherche et l'analyse du matériel issu des psychothérapies. Ce dispositif offre une double possibilité : pour les cliniciens de suivre l'évolution de leurs cas et de pouvoir éventuellement les comparer à des cas analogues, pour le chercheur de procéder à de véritables analyses comparatives reposant sur des psychothérapies menées en condition réelle et sur des descriptions suffisamment complètes pour qu'il soit possible d'en tirer des résultats significatifs.[résumé d'auteur]


    Mots clé : RECHERCHE ; PSYCHOTHERAPIE ; PROTOCOLE ; EVALUATION ; METHODOLOGIE ; BASE DE DONNEES ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer