Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

La narration entre observation et historicisation, l'apport de la clinique du nourrisson
    Auteurs : Mellier, Denis
    Date de parution : 2007
    Pagination : 478-484
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : ANNALES MEDICO PSYCHOLOGIQUES
    La narration est définie entre deux limites: l'observation et l'historicisation. D'un côté la narration se nourrit des données des sens et de l'attention à l'autre, d'un autre côté la narration tend à prendre sens par rapport à une histoire. Nous faisons l'hypothèse qu'elle se définit comme une rêverie par l'introduction de la temporalité psychique dans des liens dominés par des souffrances très primitives. La temporalité psychique propre à la narration s'appuierait sur la temporalité d'une attention ou d'une observation submergée par ces souffrances, mais elle ne serait pas encore celle de la construction de l'histoire du sujet, qui suppose une claire construction du passé et de son interprétation. Avec la clinique des bébés, les rapports entre la narration, le ' moment présent ' (Stern) et les souffrances primitives sont ainsi explorés. L'étude de l'observation du bébé selon Esther Bick montre ensuite comment cette méthode permet de contenir ces souffrances et de développer une narration, la capacité de rêverie de l'observateur. Un exemple illustre notre propos. Les praticiens ont ainsi à réaliser un tel travail contre-transférentiel.


    Mots clé : REVE ; TEMPORALITE PSYCHIQUE ; SOUFFRANCE PSYCHIQUE ; ANGOISSE PRIMITIVE ; NOURRISSON ; CAS CLINIQUE ; CONTRE TRANSFERT ; METHODE D'OBSERVATION ; DISCOURS ; BICK E ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer