Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Développement et validation d'un instrument d'auto-évaluation de la qualité de vie des patients souffrant de schizophrénie : la S-QoL
    "L'évaluation de la qualité de vie des patients souffrant de schizophrénie est un phénomène récent. Peu de questionnaires évaluant chez ces patients la qualité de vie dans ses aspects subjectifs sont disponibles et validés. Nous décrivons ici les différentes étapes du développement et de la validation d'un auto-questionnaire d'évaluation de la qualité de vie des patients souffrant de schizophrénie : la S-QoL. La S-QoL est une mesure d'écart par rapport aux attentes du patient selon le point de vue de Calman. La génération des items a reposé sur trois séries d'entretiens semi-directifs auprès de différents types de patients (hospitalisés, ambulatoires, en phase aiguë, en phase de stabilisation...). La synthèse des entretiens a permis l'élaboration d'un pré-questionnaire de 97 énoncés. Une version préliminaire (V0) a été utilisée pour une étude de tri d'items auprès de 141 patients. Un premier questionnaire (V1) de 53 items a ainsi été élaboré. La S-QoL V1 a fait l'objet d'une deuxième étude expérimentale chez 207 patients. Un nouveau tri d'items a été réalisé et une étude de validation d'une version plus courte (S‐QoL V2 de 41 items) entreprise. Huit dimensions ont été isolées. La cohérence interne des dimensions était bonne (coefficients α de Cronbach allant de 0,72 à 0,90). La validité nomologique a été effectuée avec des paramètres cliniques (sévérité clinique, symptomatologie psychotique, fonctionnement global) qui sont corrélés à la S-QoL. La validité de trait a été évaluée par mesure de corrélation de la S-QoL avec deux autres instruments : la QoLI et le SF-36. La fiabilité test-retest a été évaluée sur un sous-groupe de 53 patients stabilisés à 30 jours d'intervalle, avec des coefficients de corrélation allant de 0,64 à 0,79. L'acceptabilité de la S‐QoL était bonne : taux de données manquantes inférieur à 10 % pour tous les scores et le taux de refus spontané entre 8 et 12 %. Le temps moyen de remplissage (13,6 ± 10,8 mm) permet d'utiliser la S-QoL en pratique courante. La S-QoL s'est avérée sensible au changement. La S-QoL permet de mesurer l'impact de la schizophrénie sur la vie des individus par les individus eux-mêmes, et de suivre l'évolution de la maladie par sa capacité de sensibilité au changement.[résumé d'auteur]"


    Mots clé : SCHIZOPHRENIE ; QUALITE DE VIE ; EVALUATION ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer