Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Réanimation et troubles psychiatriques
    La priorité des soins est nécessairement à la détresse vitale dans les services de réanimation mais les troubles psychiatriques qui apparaissent fréquemment sont de mieux en mieux identifiés et traités. Le plus souvent parmi ces troubles sont décrits des épisodes de delirium, des épisodes d'agitation, des troubles délirants notamment avec une thématique de persécution, des troubles anxieux pouvant se compliquer d'un épisode d'agitation. Les troubles de l'humeur, difficiles à identifier en phase aiguë peuvent apparaître secondairement et nécessiter une prise en charge spécialisée. Il en est de même des états de stress post-traumatique qui ont pu être induits par le séjour dans une unité de réanimation. Prendre en charge ces troubles nécessite d'identifier les patients et les situations à risque. Certains facteurs de vulnérabilité sont connus, la présence d'antécédents du patient, les troubles somatiques dont il souffre et l'importance de l'environnement sensoriel dans lequel il est immergé avec le plus souvent un sentiment d'impuissance. Certaines situations peuvent apparaître paradoxales : l'utilisation d'un support technique très moderne et efficace peut provoquer chez le patient une impression d'irréalité voire d'agressivité de certains soins ou de matériels de surveillance sonores. La perturbation du sommeil est un facteur d'épuisement et de désorganisation. L'équipe de professionnels de réanimation témoigne beaucoup d'investissement et de soutien auprès du patient mais elle ne dispose pas toujours du temps nécessaire et de la formation utile pour faire face à la charge émotionnelle de la détresse à laquelle ces soignants sont quotidiennement confrontés. La famille trouve difficilement une place auprès de la personne souffrante et du dispositif de soins intensifs et manifeste une angoisse légitime qu'il est important d'entendre et d'aider. C'est aussi pour cette mission que l'équipe de psychiatrie de liaison peut dans une collaboration étroite avec celle de réanimation apporter son aide, sur le plan de l'évaluation des troubles psychiques, du choix de psychotropes, et dans une aide psychologique auprès des familles tout en étant aussi à la disposition des équipes soignantes de réanimation. [résumé d'auteur]


    Mots clé : REANIMATION ; ETAT CONFUSIONNEL ; AGITATION ; DELIRE ; ANXIETE ; TROUBLE DE L'HUMEUR ; FACTEUR DE RISQUE ; VULNERABILITE ; RELATION SOIGNANT SOIGNE ; PSYCHIATRIE DE LIAISON ; PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ; EPUISEMENT PROFESSIONNEL ; PREVENTION ; INFORMATION DU MALADE ; PRISE EN CHARGE ;
    Volume : 131
    Numéro : 37-677-A-20
    Notes : Bibliogr. 90 réf. ; Fig.
    Thème : PATHOLOGIE PSYCHIATRIQUE
    PRODFICH : asco23 ; asco60
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer