Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Nourriture et relations familiales chez des adolescents avec et sans anorexie mentale : une étude qualitative par Photo-elicitation
    Objectif : Les relations familiales jouent un rôle important dans notre compréhension de la genèse de l'anorexie mentale à l'adolescence, de son maintien et de son traitement. La thérapie familiale est considérée comme une des modalités de traitement les plus efficaces pour les adolescents anorexiques et, récemment, les thérapies familiales se focalisant sur la renutrition ont prouvé leur efficacité. Nourriture et relations familiales sont liées puisque les parents créent l'environnement diététique de l'enfant, et influencent ses comportements alimentaires et ses choix alimentaires. Cette étude propose d'explorer la place de la nourriture dans les relations familiales chez des adolescents présentant une anorexie mentale et chez des adolescents sans troubles des conduites alimentaires. Participants et méthodes : La méthodologie de l'étude est qualitative afin de permettre une exploration de l'expérience subjective des participants. L'échantillonnage a été sélectif. Un groupe d'adolescents souffrant d'anorexie mentale et leurs parents et un groupe d'adolescents sans trouble de l'alimentation et leurs parents ont été recrutés. Des entretiens semi-structurés ont été réalisés à l'aide de la Photo-elicitation, une photographie produite par le sujet est utilisée comme support narratif de l'entretien. Les données retranscrites de ces entretiens ont été analysées par l'Interpretative Phenomenological Analysis. Résultats : Quatorze adolescents et 18 parents ont été inclus dans l'étude. Les résultats retrouvent trois axes d'expériences : (1) la place de la nourriture dans une modalité relationnelle parents-enfants, (2) la place de la nourriture dans le groupe famille et enfin (3) le rapport individuel de l'adolescent avec la nourriture, retrouvé uniquement chez les adolescents sans troubles des conduites alimentaires. Discussion : La mise en perspective des deux populations nous a permis de dégager des pistes de compréhensions nouvelles concernant l'impasse relationnelle familiale chez les adolescents présentant une anorexie, ainsi que des implications thérapeutiques telles que la prise en compte dans les soins de la constitution de soi et du groupe de pairs. [résumé d'auteur]


    Mots clé : ALIMENTATION ; TROUBLE DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE ; ANOREXIE MENTALE ; ADOLESCENT ; RELATION FAMILIALE ; ENTRETIEN ; PHOTOGRAPHIE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer