Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Aux origines du narcissisme : le corps et l'autre. Nature des expériences relationnelles et corporelles précoces. Le rythme et le territoire
    Auteurs : Prat, Régine
    Date de parution : 2014
    Pagination : 25-59
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : JOURNAL DE LA PSYCHANALYSE DE L'ENFANT (nouvelle série)
    Depuis la description princeps d'Esther Bick de 'L'expérience de la peau dans les relations d'objet précoces', la peau en tant qu'organe sensoriel de proximité a un rôle important dans la théorie psychanalytique du développement psychique. La sensibilité cutanéo-muqueuse est la première à apparaître chez le foetus et détermine un modèle de base, une forme primitive, sur laquelle s'étaye tout le développement ultérieur. Les observations échographiques montrent que, très tôt, le foetus se saisit du cordon ombilical, puis le relâche L'auteur fait l'hypothèse que l'activité de toucher et de lâcher, serait pour le foetus la première forme d'expérience de la présence ou de l'absence de l'objet. Peu à peu, après la naissance, les rythmes des soins, de la présence et de l'absence du partenaire adulte, de l'accordage au sein de la dyade prendraient le relais de la pure sensation et conduiraient à la symbolisation. Ainsi se constituerait peu à peu l'enveloppe narcissique du self à partir des expériences sensorielles, enveloppe délimitant un territoire interne propre à l'enfant, son territoire, et un espace extérieur. [Résumé d'auteur]


    Mots clé : NARCISSISME ; DEVELOPPEMENT PSYCHIQUE ; PERCEPTION SENSORIELLE ; FOETUS ; RYTHME ; IDENTITE ; ENVELOPPE PSYCHIQUE ; TOUCHER ; PEAU ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer