Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Données épidémiologiques sur les suicides et tentatives de suicide dans les armées en 1998
    Les suicides et tentatives de suicides en milieu civil professionnel sont généralement peu documentés. Le Service de Santé des Armées a organisé un système de surveillance de ces événements. Tout acte suicidaire fait l'objet d'une déclaration anonyme. Elle est accompagnée d'une fiche standardisée, détaillant les circonstances et les motifs de survenue du geste suicidaire. Pour les militaires professionnels, 145 fiches ont été recueillies au cours de l'année 1998. Il s'agissait de 40 suicides et 105 tentatives de suicides. Le taux d'incidence des suicides était de 14,1 p 100 000 personnes-année (PA), il s'agissait exclusivement d'hommes. Le taux d'incidence des tentatives de suicide est de 31,7 p 100 000 PA, il n'y avait pas de différence significative selon le sexe. Les difficultés affectives étaient le principal facteur favorisant des conduites suicidaires. La prévention des suicides et tentatives de suicide dans les armées repose sur une stratégie multidisciplinaire impliquant les médecins d'unité, l'encadrement, les services sociaux, les services de psychiatrie des armées, mais aussi les structures locales civiles de prise en charge des conduites suicidaires.[résumé d'auteur]


    Mots clé : PSYCHIATRIE MILITAIRE ; ARMEE ; SUICIDE ; TENTATIVE DE SUICIDE ; EPIDEMIOLOGIE ; FACTEUR DE RISQUE ; PREVENTION ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer