Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'hydrate de chloral, un hypnotique à oublier ?
    L'hydrate de chloral, l'un des plus anciens hypnotiques de synthèse, reste plutôt par tradition encore utilisé en psychiatrie. Son effet sédatif en prémédication lors d'examens spécialisés ou en dentisterie chez l'enfant, et en réanimation néonatale a suscité un regain d'intérêt. L'hydrate de chloral avait une réputation de produit d'usage facile et sûr, ceci malgré de nombreuses publications sur ses effets secondaires datant d'une centaine d'années. Une récente évaluation a remis en cause le ratio bénéfice/risque réel lié à son utilisation. Plus particulièrement, la suspicion sur un pouvoir mutagène et cancérigène a entraîné de fortes restrictions de son utilisation chez l'enfant et son retrait dans la composition de certains produits à visée d'analgésie externe. Après un rappel de la pharmacologie, des indications, des effets secondaires et des contre-indications, nous discuterons de l'indication psychiatrique actuelle de cette molécule.[résumé d'auteur]


    Mots clé : HYPNOTIQUE ; PHARMACOLOGIE ; PHARMACOCINETIQUE ; PHARMACODYNAMIE ; INDICATION THERAPEUTIQUE ; EFFET SECONDAIRE ; INTERACTION MEDICAMENTEUSE ; PSYCHIATRIE ; ANXIOLYTIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer