Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Liens entre insomnie et pathologie psychiatrique dans la population générale française
    Auteurs : OHAYON MM ; Lemoine, Patrick
    Date de parution : 2002
    Pagination : 420-428
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : ENCEPHALE
    "Cette étude épidémiologique sur la plainte d'insomnie a été menée auprès de 5 622 sujets âgés de 15 à 96 ans constituant un échantillon représentatif de la population française non institutionnalisée de cet âge. Les entretiens téléphoniques ont été réalisés par 16 enquêteurs utilisant le Système Expert Sleep-EVAL pour diriger l'entretien. Une plainte d'insomnie (définie comme étant des difficultés d'endormissement, de maintien du sommeil ou le sentiment de ne pas être reposé au réveil, accompagnés d'une insatisfaction de la qualité ou de la quantité de sommeil ou de la prise d'un médicament inducteur de sommeil) se retrouve pour 18,6 % (intervalle de confiance de 95 % : 17,6 % à 19,6 %) de l'échantillon. Cette plainte est plus fréquente parmi les femmes, les sujets âgés, séparés, divorcés ou veufs, faiblement scolarisés et sans emploi. Des variations régionales importantes sont aussi observées dans le Nord de la France et le Centre où les taux sont beaucoup plus élevés qu'ailleurs en France. La région méditerranéenne jouit du taux le plus faible de plainte d'insomnie. Parmi les sujets ayant une plainte d'insomnie : 1) 30 % d'entre eux présentaient un diagnostic DSM IV de type insomnie ; 2) 33 % avaient reçu un diagnostic de troubles anxieux ; 3) 12 % de troubles dépressifs ; 4) et enfin, 25,3 % ne répondaient pas aux conditions d'un quelconque diagnostic.[résumé d'auteur]"


    Mots clé : TROUBLE DU SOMMEIL ; INSOMNIE ; EPIDEMIOLOGIE ; FACTEUR DE RISQUE ; COMORBIDITE ; PATHOLOGIE PSYCHIATRIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer