Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Exploration de la fonction dopaminergique dans les dépressions bipolaires ou unipolaires
    "Plusieurs études suggèrent que la fonction dopaminergique est perturbée chez certains patients déprimés, notamment chez les patients bipolaires. L'objectif de cette étude est d'évaluer la fonction dopaminergique par les réponses hormonales au test à l'apomorphine (un agoniste dopaminergique D1/D2) chez des patients déprimés bipolaires (BP ; n=10), comparés à des patients déprimés unipolaires (UP ; n=9), et à des témoins sains (TEM ; n=15). Afin d'évaluer l'intégrité fonctionnelle des cellules lactotropes hypophysaires, nous avons évalué la réponse de prolactine aux tests à la TRH (effectués le matin, et le soir) et réalisé un test à la dexaméthasone (DEX) - une hyperactivité de l'axe corticotrope pouvant inhiber la sécrétion de prolactine. Tous les sujets étaient hospitalisés et les patients sevrés de thérapeutiques psychotropes depuis deux semaines. Les valeurs basales et les réponses de cortisol, d'hormone corticotrope (ACTH) et d'hormone de croissance (GH) étaient comparables entre les trois groupes. Les patients déprimés bipolaires avaient un pourcentage de freination de prolactine (PFP) significativement plus bas que les sujets sains (p=0,0003) et les patients déprimés unipolaires (p=0,04). Les réponses à la DEX et les valeurs basales, et les réponses de PRL aux tests à la TRH de 8 heures et de 23 heures étaient comparables entre les trois groupes. Ces résultats suggèrent que la diminution de la freination de prolactine, induite par le test à l'apomorphine chez les patients déprimés bipolaires, n'est pas attribuable à une perturbation de l'activité des cellules lactotropes, primitive ou secondaire à une hyperactivité de l'axe corticotrope, mais à une altération de la sensibilité des récepteurs dopaminergiques D2 postsynaptiques au niveau hypophysaire.[résumé d'auteur]"


    Mots clé : DOPAMINERGIQUE ; THERAPEUTIQUE MEDICAMENTEUSE ; DEPRESSION ; TROUBLE BIPOLAIRE ; PATHOLOGIE PSYCHIATRIQUE ; CAS CLINIQUE ; SEVRAGE THERAPEUTIQUE ; PSYCHOTROPE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer