Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Evaluation des troubles du métabolisme induits par les antipsychotiques atypiques chez les patients schizophrènes
    "Les antipsychotiques, conventionnels et atypiques, sont connus pour induire chez les patients souffrant de schizophrénie une prise de poids et des troubles du métabolisme du glucose et des lipides. Ces modifications métaboliques s'ajoutent aux facteurs de risque intrinsèques à la pathologie psychiatrique (sédentarité, tabagisme, diabète) pour multiplier le nombre de complications cardio-vasculaires. Nous proposons d'étudier les modifications pondérales et la présence d'anomalies métaboliques, en fonction du traitement reçu, dans une population de patients schizophrènes traités, en condition naturelle, par des antipsychotiques conventionnels et atypiques ; 32 patients, dont le diagnostic de schizophrénie avait été posé au préalable, ont été inclus de façon consécutive sur une période de 4 mois. Ils ont été répartis en 3 groupes : patients traités par antipsychotiques conventionnels (n = 6), par antipsychotiques atypiques (n = 16) ou par association des deux (n = 10) ; 6 patients (18 %) présentent une surcharge pondérale, 4 patients (12,5 %) une hypertriglycéridémie et 4 autres patients (12,5 %) une hypercholestérolémie. Aucune molécule en particulier n'a pu être incriminée directement, en partie du fait de notre effectif restreint, mais les patients présentant une anomalie du métabolisme lipidique étaient traités par des antipsychotiques atypiques. Les constatations de ces anomalies fréquentes, qui correspondent aux données de la littérature, amènent à quelques règles de surveillance des traitements antipsychotiques.[résumé d'auteur]"


    Mots clé : SCHIZOPHRENIE ; NEUROLEPTIQUE ATYPIQUE ; EFFET SECONDAIRE ; METABOLISME ; MALADIE ; DIABETE ; POIDS ; OBESITE ; SURVEILLANCE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer