Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Repenser le trouble panique
    Le trouble panique (TP) est né du démembrement de la névrose d'angoisse. Depuis son introduction dans le DSM III, sa délimitation a notablement varié. Son homogénéité clinique et la fréquence de ses comorbidités suscitent toujours des questionnements. Le TP serait un trouble hétérogène et admettrait plusieurs sous-types cliniques. On lui distingue des formes paucisymptomatiques souvent méconnues et sous-diagnostiquées, des formes à expression somatique prédominante expliquant la fréquence du TP dans le contexte médical et entraînant une sous-estimation de sa prévalence et des formes selon les symptômes prédominants pouvant avoir un intérêt dans la connaissance de l'étiopathogénie du trouble et sa réponse au traitement. Les rapports du TP avec l'agoraphobie, le trouble anxiété généralisée (TAG) et les troubles de la personnalité plaident en faveur de la validité du concept de la névrose en général et de la névrose d'angoisse en particulier. Ses comorbidités fréquentes avec la dépression et les conduites suicidaires laissent évoquer une vulnérabilité commune. Toutes ces constatations doivent inciter le clinicien à un diagnostic précoce et à une prise en charge globale biopsychosociale [résumé d'auteur]


    Mots clé : ATTAQUE DE PANIQUE ; DIAGNOSTIC ; ETUDE GENERALE ; PRISE EN CHARGE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer