Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Usage d'alcool chez les patients souffrant de troubles psychiatriques : quelles évaluations ? quelle prise en soin ?
    Les patients souffrant de troubles psychiatriques (TP) sont plus fréquemment affectés que la population générale par l'usage de substance psychoactives (SPA) et en particulier celui de l'alcool. Ils sont aussi plus vulnérables aux conséquences immédiates et tardives de ces consommations. Les troubles liés à l'utilisation d'alcool (TUA) impactent fortement la morbidité des TP, les conduites à risques, l'observance de soins et l'espérance de vie des patients souffrant de TP. Le développement d'une 'prise en soin' addictologique en psychiatrie à l'aide de programmes intégratifs est nécessaire pour répondre à ces nécessités de santé publique. Ces pratiques de soins intégrés sont encore peu développées en psychiatrie. Elles pourraient associer la systématisation d'un bilan d'admission addictologique, une évaluation globale des conduites addictives avec ou sans produit, un entretien de réduction des risques et une prescription adaptée aux addictions des traitements psychotropes. Accompagnés par des formations spécifiques addictologiques pour les équipes soignantes psychiatriques, ces soins pourraient être optimisés par le développement d'équipes de liaison ou de consultations avancées de psychiatrie spécialisée en addictologie et par la mise en place d'une filière de soin addictologique en psychiatrie complémentaire des niveaux 1, 2 et 3 en addictologie. [résumé d'éditeur]


    Mots clé : ADDICTION ; ADDICTOLOGIE ; ALCOOLISME ; COMORBIDITE ; COTHERAPIE ; EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE ; FACTEUR DE RISQUE ; MALADE MENTAL ; PREVENTION ; PRISE EN CHARGE ; SOIN HOLISTIQUE ; SPECIFICITE ; VULNERABILITE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer