Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Avis critique sur la place du lithium dans les recommandations professionnelles sur la prise en charge du trouble bipolaire
    Depuis la découverte des effets du lithium dans le traitement du trouble bipolaire, les dernières décennies ont été marquées par le développement de nombreuses thérapeutiques du trouble bipolaire. Ainsi, des recommandations professionnelles ont été développées dans le but d'aider le clinicien face à ce nouveau challenge dans le choix du traitement d'un patient bipolaire. Une revue critique de la littérature sur la place du lithium dans les recommandations professionnelles les plus récentes a été réalisée. Pour le traitement de l'épisode maniaque, le lithium est recommandé en monothérapie dans l'ensemble des recommandations. L'association lithium ­ antipsychotique de seconde génération n'est pas consensuelle et dépend de la prise en compte par le groupe élaborant la recommandation du caractère prioritaire du critère de tolérance ou d'efficacité. La place du lithium dans les RPC est la plus controversée pour la prise en charge de l'épisode dépressif bipolaire. Du fait notamment d'une interprétation différente du niveau de preuve, les recommandations professionnelles préconisent le lithium comme traitement de première ligne, deuxième ligne ou ne le recommandent pas. L'utilisation du lithium dans la prise en charge d'un état mixte est peu consensuelle en raison de l'absence de données scientifiques de bonnes qualités méthodologiques. Le lithium est considéré comme associé à une moins bonne réponse thérapeutique dans cette indication. Enfin, le lithium occupe une place centrale dans les stratégies préventives du trouble bipolaire quelle que soit la polarité thymique prédominante. Cependant, il est perçu comme étant une thérapeutique plus efficace dans la prévention des épisodes maniaques que dans celle des épisodes dépressifs. Le lithium reste une molécule de référence dans les recommandations professionnelles récemment publiées. Les principales différences entre les RPC sur son utilisation sont liées à des discordances méthodologiques et à l'interprétation des données de la littérature du groupe les élaborant.[résumé d'auteur]


    Mots clé : DEPRESSION ; EPISODE MANIAQUE ; RECOMMANDATION ; REVUE DE LA LITTERATURE ; TROUBLE BIPOLAIRE ; SEL DE LITHIUM ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer