Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Jour sans fin, la jouissance anorexique
    Auteurs : Votadoro, Pablo
    Date de parution : 2019
    Pagination : 92-100
    Localisation CHSA : BmHEy / IFCS / IFSI
    Titre de la revue : PERSPECTIVES PSY
    C'est à partir des difficultés rencontrées lors de la prise en charge thérapeutique des troubles du comportement alimentaire, qu'apparait l'intérêt de la notion de Jouissance. En considérant la part active du symptôme, celle qui donne l'impression d'une dépendance au comportement, d'une accroche à la maladie, que l'on tombe sur un des principaux déterminants. La jouissance anorexique pourrait se révéler un concept heuristique pour saisir cette part de satisfaction que le sujet peut éprouver dans son symptôme. En effet, la jouissance se définit par ce qui échappe aux conceptions sexuelles, ou même, aux logiques du plaisir. Ce qui débouche sur une zone corporelle, expérimentale, hétérogène au langage, déterminée par la recherche d'excitation, la transgression, la violence, jusqu'à la déliaison psychique, que Jacques Lacan repère dans les élaborations freudiennes comme lieu de subversion de la loi. C'est d'ailleurs en considérant l'expérience mystique en tant que ce qui échappe à l'organisation génitale, qu'il définit la 'jouissance féminine' comme sa principale caractéristique. Au fond, cette ouverture débouche sur un originaire, à partir duquel les symptômes alimentaires révèlent leur économie intersubjective en rapport à une demande d'amour [Résumé d'auteur]


    Mots clé : ADOLESCENT ; ANOREXIE MENTALE ; FILLE ; JOUISSANCE ; PSYCHOLOGIE ; PSYCHOPATHOLOGIE ; SYMPTOME ; THEORIE ; TROUBLE DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE ;
Contenu dans
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer