Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Image et culture dans la prise en charge de mineurs isolés étrangers
    Objectifs: A travers le recours à la médiation photographique, nous souhaitons montrer les bénéfices du recours à un dispositif groupal à médiation dans le contexte migratoire. L'accent sera mis sur la circulation des affects en groupe et sur l'articulation sujet-groupe dans ce type spécifique de prise en charge. Méthode: Le groupe Photolangage® ici présenté s'inscrit dans le cadre d'une prise en charge et d'un soutien psychologique adressé à des mineurs isolés étrangers (MIE). Il s'agit de cinq adolescents ressortissants d'Afrique Noire et du Bangladesh, d'âge compris entre 15 et 17 ans. Pour notre analyse, nous aurons recours à la méthode clinique apte à favoriser les processus de lien, de représentation et de symbolisation dans la situation groupale. Résultat: Les éléments cliniques observés, nous montrent comment les objets culturels représentés dans et par les photos, ainsi que le recours à la langue maternelle de la part des participants ont tenu un statut d'objet de médiation, en ouvrant un véritable espace potentiel garant de transformation et de changement. L'objet culturel se présente ici comme un 'passeur' des affects et des représentations non encore accessibles aux sujets. Discussion: Les mouvements migratoires actuels ont des répercussions, sociales, politiques et psychologiques à la fois individuelles et collectives très complexes. Les problématiques concernant les migrants mineurs non-accompagnés et leur prise en charge, nous sollicitent à penser nos cadres de soin dans une dimension transculturelle et modifient nos façons de penser et de pratiquer la clinique. Les effets du colonialisme sur la psyché du sujet migrant sont davantage actuels et structurants de leur identité subjective et collective. Ces éléments nous aident d'ailleurs à une meilleure compréhension des imaginaires émergents en groupe. Conclusions: Les problématiques concernant la migration dans un contexte de violences sociales et collectives, doivent être pensées à nos yeux en articulation avec la complexité des différents espaces psychiques mobilisés. De plus, ces problématiques sont remises à la fois en question, en jeu, en travail, en interrogations et parfois en échec dans un contexte transculturel. L'introduction de la médiation des images en groupe favorise, ainsi, l'articulation des différents espaces psychique et soutient la mise en mouvement des processus de lien et de représentations des affects.[résumé d'auteur].


    Mots clé : MINEUR ; TRAUMATISME PSYCHIQUE ; SYMBOLISATION ; PSYCHOTHERAPIE ; MEDIATION THERAPEUTIQUE ; MEDIUM MALLEABLE ; PHOTOLANGAGE ; PSYCHOTHERAPIE DE GROUPE ; CULTURE D'ORIGINE ; PHOTOGRAPHIE ; ADOLESCENT ; MIGRATION ; ETRANGER ; MIGRANT ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer