Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'histoire de la psychiatrie française vue par les anglophones : seconde partie. L'ère des historiens professionnels (1985-2018)
    Auteurs : Haustgen, Thierry
    Date de parution : 2018
    Pagination : 55-83
    Localisation CHSA : BmHEy / IFCS / IFSI
    Titre de la revue : PSN : PSYCHIATRIE SCIENCES HUMAINES NEUROSCIENCES
    A partir de 1985, les travaux anglophones d'histoire de la psychiatrie sont principalement l'oeuvre d'historiens professionnels, formés à la méthode critique et bannissant l'hagiographie de la période précédente. L'Anatomie de la folie (1985) est un recueil collectif comportant des articles sur la dégénérescence, les obsessions, l'hystérie et l'hypnose au XIXe siècle. Consoler et classifier de Jan Goldstein (1987), historienne à Chicago, étudie les origines et l'évolution de la spécialité psychiatrique en France sous l'angle de la pratique hospitalière (le traitement moral, les 'patrons' parisiens, les asiles de province), de la législation (la loi de 1838, les premières expertises), de la clinique (la monomanie, l'hystérie) et des théories philosophiques. Crimes et folie de Ruth Harris (1989) aborde l'anthropologie criminelle, la dégénérescence, l'expertise mentale, l'hystérie, l'alcoolisme et les crimes passionnels dans le Paris de la Belle Epoque. La Folie héréditaire de Ian Dowbiggin (1991) traite de la dégénérescence comme mode d'affirmation de la psychiatrie française à la fin du XIXe siècle, dans un contexte de crise des conceptions somatiques de la folie, de recherche d'une nouvelle identité professionnelle et d'émergence du courant antipsychiatrique. La même année, le recueil américain de contributions médicales sur l'histoire de la schizophrénie, dirigé par John Howells, accorde une place importante à Pinel, Esquirol et Morel. Les médecins commencent à collaborer avec les historiens dans Une Histoire de la psychiatrie clinique, coordonnée au Royaume Uni par Berrios et Porter (1995), qui analyse l'évolution clinique et sociale des diverses entités psychiatriques aux XIXe et XXe siècles. Berrios publie seul à Cambridge L'Histoire des symptômes mentaux (1996). Dora Weiner, historienne à Los Angeles, rédige en français une biographie de référence de Pinel (1999), comportant des chapitres sur la jeunesse, la formation, la carrière, les fonctions enseignantes et hospitalières, l'oeuvre, la postérité en Europe et en Amérique. Depuis 1990, Berrios dirige au Royaume Uni la seule revue médicale traitant exclusivement d'histoire de la psychiatrie, dans laquelle sont parues de nombreuses traductions de textes français classiques. Toutes ces recherches ont profondément modifié l'image que les psychiatres se font de l'histoire de leur discipline. [résumé d'auteur]


    Mots clé : 20E SIECLE ; HISTOIRE DE LA PSYCHIATRIE ; LIVRE ; PUBLICATION ; REVUE DE LA LITTERATURE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer