Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'importance d'une évaluation écologique des compétences sociales chez les sujets avec des troubles du spectre de l'autisme âgés de 8 à 13 ans sans déficience intellectuelle
    Auteurs : SANNA M ; BLANC Romuald
    Date de parution : 2018
    Pagination : 315-322
    Localisation CHSA : BmHEy / IFCS / IFSI
    Titre de la revue : NEUROPSYCHIATRIE DE L'ENFANCE ET DE L'ADOLESCENCE
    La cognition sociale est composée d'un ensemble de processus cognitifs permettant de s'adapter et de développer des interactions sociales avec les autres individus. L'étude s'intéresse à trois de ces processus cognitifs : la théorie de l'esprit, la reconnaissance d'affects et l'empathie. Ces capacités sociales semblent déficitaires chez les personnes avec un trouble du spectre de l'autisme (TSA). L'objectif est d'observer les possibles différences de scores aux tests de trois capacités cognitives entre des enfants avec un TSA et des enfants neurotypiques âgés de 8 à 13 ans. On s'attend à observer de meilleurs scores chez les enfants neurotypiques par rapport aux enfants avec un TSA que ce soit pour les capacités de la théorie de l'esprit, la reconnaissance d'affects et l'empathie. L'échantillon total est composé de 30 binômes enfant-parent (30 enfants et 30 parents). Treize pour le groupe 'autisme' et dix-sept pour le groupe 'témoin'. Les enfants des deux groupes ont passé deux tests de la NEPSY-II pour évaluer leurs capacités en théorie de l'esprit et en reconnaissance d'affects. Les parents des deux groupes ont répondu au questionnaire du Quotient d'Empathie (EQ) afin d'évaluer l'empathie de leurs enfants. Les résultats obtenus au test-t démontrent que pour les trois capacités sociales évaluées, les enfants avec un TSA ont des scores significativement inférieurs à ceux des enfants neurotypiques. Néanmoins, les enfants avec un TSA ont rapporté des scores se situant dans la moyenne pour la théorie de l'esprit et la reconnaissance d'affects. En revanche, l'empathie semble plus déficitaire chez les enfants avec un TSA puisque la majorité rapporte des scores en dessous du seuil. Cette étude a démontré l'importance d'évaluer les capacités de la cognition sociale dans différents contextes (expérimentale et écologique) afin de visualiser plus précisément les capacités sociales des personnes avec un TSA. Les groupes d'entraînement aux habilités sociales ainsi que l'application des capacités dans la vie quotidienne semblent essentielle afin de garantir aux personnes avec un TSA la meilleure évolution possible pour s'adapter au monde social.[résumé d'auteur]


    Mots clé : EVALUATION ; EMPATHIE ; AFFECT ; TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE ; THEORIE DE L'ESPRIT ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer