Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Secours psychologiques aux victimes d'attentats terroristes. Partie 2 : prise en charge des victimes psychiques d'attentats : création du réseau national des cellules d'urgence médico-psychologique
    Auteurs : Crocq, Louis
    Date de parution : 2017
    Pagination : 173-180
    Localisation CHSA : BmHEy / IFCS / IFSI
    Titre de la revue : PERSPECTIVES PSY
    Au lendemain de l'attentat de la station RER Saint-Michel (25 juillet 1995), le Président Jacques Chirac et le Ministre Xavier Emmanuelli chargent le Médecin-Général Louis Crocq de créer le Réseau national des cellules d'urgence médico-psychologique. Ce réseau, défini par décret, couvre les 101 départements du territoire français. Des équipes de psychiatres, de psychologues et d'infirmiers, rattachées aux SAMU, se rendent immédiatement sur les lieux de l'attentat pour procéder au triage et aux premiers soins des 'blessés psychiques'. Ces premiers soins reposent sur l'opération de 'defusing', ou déchocage et désamorçage : apaiser, offrir une présence 'contenante' (contre les menaces d'effraction et les risques de débordement émotionnel), inciter à la verbalisation du vécu sensoriel, et remettre une fiche explicative sur les symptômes présents et à venir. Pendant la période post-immédiate, les équipes CUMP assurent la surveillance et le suivi des victimes psychiques et leur proposent un 'debriefing' ou bilan psychologique d'événement, opération qui peut être pratiquée en individuel ou en petits groupes. Le debriefing repose plus sur l'expression spontanée des émotions que sur le récit narratif. Le traitement des syndromes psycho-traumatiques peut utiliser diverses approches (psychothérapie de soutien, psychanalyse, contrat cognitivo-comportementaliste, apport pharmacologique, hypnose, relaxation et EMDR), mais incite de toute façon le patient à reconsidérer son expérience traumatique 'insensée' pour lui attribuer un sens et la rendre ainsi insérable dans la continuité de l'histoire de vie (méthode cathartique). [résumé d'éditeur]


    Mots clé : TERRORISME ; ATTENTAT ; FONCTIONNEMENT ; HISTORIQUE ; CELLULE D'URGENCE MEDICO PSYCHOLOGIQUE ;
Contenu dans
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer