Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Psychotraumatismes liés aux abus sexuels chez l'adolescent
    Auteurs : Messerschmitt, Paul ; Dupont, Mélanie
    Date de parution : 2018
    Pagination : 1-6 [Article 37-213-C-10]
    Localisation CHSA : BmHEy / IFCS / IFSI
    Titre de la revue : EMC PSYCHIATRIE
    "Les abus sexuels constituent un chapitre essentiel des troubles du comportement et des conduites sociales chez l'adolescent ; 15 à 30 % des filles et 5 à 15 % des garçons seraient victimes de violences sexuelles avant 18 ans. Elles vont d'apprentissages maladroits et naïfs à des relations sauvages et perverses, alimentées par la pornographie et le risque implicite des réseaux de communication ouverte. Leurs conséquences en termes de douleur morale sont sans parallélisme avec la gravité objective des faits, lesquels se conjuguent avec la personnalité, les événements de la vie personnelle, la structure familiale et sociale, la culture de chacun et les lois en vigueur. Tout professionnel de la santé et de l'éducation se doit de penser au psychotraumatisme lié à un abus sexuel devant tout adolescent en souffrance, tant la révélation est difficile, et le plus souvent trop tardive, voire à l'âge adulte. L'obligation de signaler à l'autorité compétente tout abus concernant un mineur de 15 ans contraint chaque professionnel responsable à jouer pleinement son propre rôle : d'abord traiter de l'urgence traumatique, douleur morale qui peut conduire au suicide, et tout à la fois assumer une grande neutralité et prudence de jugement, une restitution intégrale et fidèle des informations, et l'engagement de réseaux multidisciplinaires qui permettent seuls de traiter de ces problématiques spécifiques. Au-delà du psychotraumatisme ' normal ', étape adaptative de quelques jours à quelques semaines, les psychotraumatismes liés aux abus sexuels conduisent à des blessures affectives extrêmes, que les classifications internationales ont tendance à différencier des troubles anxieux et des troubles dépressifs pour leur accorder une spécificité à la fois structurelle et évolutive. Enfin, le médecin et le psychologue concernés comme experts peuvent avoir à rendre compte devant l'autorité judiciaire, jusqu'à un possible procès d'Assises.[résumé d'auteur]"


    Mots clé : AGRESSION SEXUELLE ; ACCUSATION MENSONGERE ; CONDUITE A TENIR ; TRAUMATISME PSYCHIQUE ; EPIDEMIOLOGIE ; VICTIMOLOGIE ; ADOLESCENT ; SYNDROME POST TRAUMATIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer