Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Pharmacorésistance aux psychotropes anomalies pharmacogénétiques du cytochrome P450 2D6 : vers une médecine personnalisée en pédopsychiatrie, présentation d'un protocole de recherche
    Les psychotropes sont fréquemment utilisés en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent en France avec un taux de prescription en augmentation constante. Néanmoins, peu d'antipsychotiques (AP) atypiques ont une autorisation de mise sur le marché (AMM) chez l'enfant et l'adolescent. De plus, certains patients sont pharmaco-résistants et présentent une inefficacité des traitements psychotropes impliquant des prescriptions hors AMM, de nombreuses molécules, des hospitalisations longues, des rechutes, et des ruptures de parcours de soin. La plupart des traitements psychotropes est métabolisée majoritairement au niveau hépatique par le cytochrome P450 (CYP) et notamment sa sous-unité 2D6. Une duplication du gène CYP2D6 est liée à un phénotype métaboliseur ultrarapide et donc à une inefficacité clinique du traitement. Nous réalisons actuellement une étude dont l'objectif principal est d'étudier la prévalence de duplications et des polymorphismes génétiques du CYP2D6, associés à un phénotype métaboliseur ultrarapide, dans une population d'enfants et d'adolescents pharmaco-résistants aux psychotropes. Le protocole de cette étude est présenté dans cet article. Les objectifs secondaires sont d'étudier l'association de ces anomalies avec les caractéristiques liées au patient et à sa pathologie, ainsi que la recherche d'autres anomalies fonctionnelles du gène CYP2D6. Cette étude inclue 22 patients mineurs de 4 secteurs de pédopsychiatrie ayant présenté une pharmacorésistance à au moins deux psychotropes métabolisés par CYP2D6. La mise en évidence d'un lien entre pharmacorésistance et polymorphismes génétiques du CYP2D6 associés à un phénotype métaboliseur ultrarapide pourrait permettre de privilégier l'utilisation de molécules non métabolisées par le CYP2D6 ayant une AMM très restrictive, plus précocement dans l'évolution de la maladie psychiatrique.[résumé d'auteur]


    Mots clé : PHARMACODYNAMIE ; PHARMACORESISTANCE ; PEDOPSYCHIATRIE ; RECHERCHE BIOMEDICALE ; PSYCHOTROPE ; ANTIDEPRESSEUR ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer