Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Les huis clos de la violence [dossier]
    Auteurs : Dir. Cognard, Sylvie ; Dir. Perraut Soliveres, Anne
    Date de parution : 2016
    Pagination : 2-93
    Localisation CHSA : IFCS
    Titre de la revue : PRATIQUES : LES CAHIERS DE LA MEDECINE UTOPIQUE
    A côté de la violence qui s'étale au grand jour, il en existe une autre plus insidieuse qui sévit dans les huis clos familiaux, institutionnels et professionnels. Cette violence altère la santé mentale et physique des individus sur lesquels elle s'exerce. Victimes et auteurs semblent intimement liés dans la persistance d'une sorte de spirale de la violence qui se perpétue à travers les âges et les structures. Les soignants, du fait des répercussions des violences sur la santé, mais aussi parce qu'ils sont tenus au secret sur ce qui leur est confié, sont les premiers interpellés par les victimes, avant les associations et les institutions. Cependant, comme n'importe quel citoyen, ils sont également tentés par la banalisation et le déni de cette violence. L'omerta qui pèse sur ces situations délicates rend difficile toute intervention dans le champ de la santé et du soin. Pourtant, l'obligation de signaler protégerait beaucoup mieux la santé et la vie des enfants plutôt que de choisir entre s'abstenir ou signaler. Accueillir, écouter, accompagner les victimes sans les juger, nommer la violence, essayer de comprendre les mécanismes à l'oeuvre, ainsi que vaincre ses propres barrières, constituent les premiers outils à mettre en oeuvre pour sortir du cercle infernal et briser le silence. La prise en charge des auteurs de violence passe par l'analyse psychologique, sociologique, voire anthropologique des raisons qui les amènent à commettre ces violences. Ces violences doivent aussi être replacées dans une réflexion plus globale sur le fonctionnement de la société. [extrait de la revue]


    Mots clé : AGRESSEUR ; CONTENTION ; ECOUTE ; EMPRISE ; FAMILLE ; LEGISLATION ; MALTRAITANCE ; PAROLE ; PRISE EN CHARGE ; PROFESSIONNEL DE SANTE ; PROTECTION JUDICIAIRE ; PSYCHIATRIE ; RELATION AGRESSEUR VICTIME ; RELATION SOIGNANT SOIGNE ; REPETITION ; SIGNALEMENT ; SOCIETE ; STRUCTURE D'ACCUEIL ; VICTIME ; VIOLENCE ; VIOLENCE CONJUGALE ; VIOLENCE FAMILIALE ;
    Numéro : 75
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer