Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'agitation chez les personnes atteintes de démence : examen de la portée des connaissances et mise en perspective du phénomène selon la théorie du confort et le concept de l'attachement
    L'agitation des personnes âgées hospitalisées et atteintes de démence est une manifestation gênante et perturbante aussi bien pour les patients que pour les soignants. La littérature indique que l'agitation est fortement liée à l'inconfort physique ou psychologique et sa récente définition inclut la notion de détresse émotionnelle. Chez une personne avec de grandes difficultés cognitives l'hospitalisation active le besoin d'attachement et de sécurité auquel le personnel soignant doit pouvoir répondre. La présente synthèse traite d'abord des connaissances relatives aux manifestations d'agitation des personnes atteintes de démence et de leur lien avec l'inconfort. Une description des difficultés des soignants à faire face à cette agitation fait suite. Ensuite, la nécessité d'utiliser en priorité des approches non pharmacologiques lors d'agitation pour répondre aux besoins engendrant l'inconfort est développée. Les approches recommandées impliquent le plus généralement un contact relationnel, au risque néanmoins de mobiliser les schèmes d'attachement fréquemment insécuritaires et anxieux de cette population. Une orientation conceptuelle, tracée par la théorie du confort de Kolcaba, positionnera ces connaissances. [résumé d'auteur]


    Mots clé : AGITATION ; DEMENCE ; PERSONNE AGEE ; ATTACHEMENT ; INTERVENTION ; SOIGNANT ; SOIN RELATIONNEL ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer