Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Claude-François Michéa (1815­1882). Partie I
    Plusieurs historiens de l'aliénisme au xixe siècle en France ont déjà dans leurs ouvrages consacré des rubriques plus ou moins développées au Dr Claude-François Michéa, l'un des 35 membres fondateurs de la Société Médico-Psychologique en 1852 et qui en fut son trésorier-archiviste jusqu'en 1855, ainsi qu'aux nombreux travaux qu'il a publiés de son vivant, mais nous ne disposions pas jusqu'à présent d'une biographie quasi exhaustive comme celle que vient de publier, sous le titre de L'impossible conciliation ou la vie héroïque du Dr Claude-François Michéa, Jean-Claude Féray, où celui-ci élucide les raisons pour lesquelles, à la mort en 1882 de notre collègue, le bureau de la Société, qui était présidée cette année-là par Eugène Dally, se contenta de faire annoncer sa disparition par Legrand du Saulle, Bourguignon comme lui, sans revenir, comme le veut la tradition, ni sur la carrière de cet aliéniste ni sur ses travaux. Dans cette première partie, nous allons reprendre des éléments de la biographie de Michéa en les situant dans le contexte de l'histoire de la médecine mentale et de la médecine légale, depuis la Restauration jusqu'à la Troisième République. Puis, dans une seconde partie (parution dans le numéro 2 de 2016), nous analyserons plus en détail le contenu de l'ouvrage de Féray. [résumé d'auteur]


    Mots clé : BIOGRAPHIE ; HISTOIRE DE LA PSYCHIATRIE ; 19E SIECLE ; HISTOIRE DE LA MEDECINE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer