Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Thèse

Antipsychiatrie : approche historique et critique
    Auteurs : Seidel Diaz, Freddy
    Date de parution : 2000
    Pagination : pagination multiple
    Localisation CHSA : BmHEy
    Cote : 08-2329
    L'antipsychiatrie se définit comme un mouvement critique remettant en cause la psychiatrie traditionnelle et la notion de maladie mentale, en place depuis le milieu du XIXème siècle. Dans le groupe initial on remarque la participation de David Cooper, auteur d'une première expérience alternative éphémère a l'hôpital Shelly dans la banlieue londonienne de 1961 à 1965 associant malades, infirmiers et médecins dans un but d'existence collective ou toute trace de hiérarchisation a disparue et qu'il décrit très minutieusement dans son ouvrage 'Psychiatrie et antipsychiatrie', publié en 1967 ou par ailleurs Cooper introduit le terme dans le langage. Associé à Ronald D. Laing et Aaron Esterson il met sur pied une association, qui propose d'accompagner les personnes affectées des troubles mentaux a évoluer dans un milieu beaucoup plus accueillant et compréhensif que celui des hôpitaux traditionnels, sans médicaments ni thérapies dites agressives. Cinq ans plus tard, cette expérience aussi tournera court. D'autres mouvements semblables commenceront à se développer en Italie, Etats unis, France, Allemagne, Espagne, Portugal et bien d'autres pays, bien entendu, avec leurs différences idéologiques et leurs propres expériences. Même un 'Réseau international d'alternative à la psychiatrie' a été créé. Ce mouvement a permis de poser le problème de la légitimité du pouvoir thérapeutique et de montrer que la psychiatrie dépend étroitement de la société et seule celle-ci détermine son cours. Après ces années d'expansion elle sera progressivement 'assimilée' à la culture dominante : les années 80 verront disparaitre physiquement ses tenants les plus farouches ainsi comme les collectifs 'antipsychiatriques' et les expériences alternatives pour laisser la place à une re-médicalisation de la psychiatrie par le biais du progrès de la recherche en neurosciences. Il s'agit donc dans notre recherche, étant donné le recul temporaire qui nous sépare de ses jours d'essor et d'effervescence, de retracer les lignes de force de cette entreprise et d'identifier ses avatars à travers l'analyse historique des écrits et des actions des créateurs de l'antipsychiatrie. Cet exercice, mené a la manière d'un 'bilan', nous a permis de distinguer ses particularités autant ses apports que ses défaillances, dans le but de situer sa juste place dans le développement de la pensée psychiatrique. [résumé d'éditeur]


    Mots clé : ANTIPSYCHIATRIE ; HISTOIRE DE LA PSYCHIATRIE ; HISTORIQUE ; ETUDE CRITIQUE ;
    Classification : 08 Thèses et mémoires à partir de 1950
    Note thèse : Th. Doct. : Philosophie et histoire des idées : Université Paris XII-Val de Marne
    Inst. morale de rattachement : Université Paris XII-Val de Marne
    Lieu : [s.l.]
    Président de thèse : Georges Lanteri-Laura
    Notes : Bibliogr. p. 343-377. Annexes
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer
disponible