Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Augmentation de la psychothérapie par amorçage préconscient (APAP) : étude d'un cas
    Cette étude décrit une stratégie d'augmentation ou de facilitation du changement en psychothérapie basée sur l'amorçage (priming ) préconscient et son utilisation dans le traitement d'une patiente souffrant d'une phobie sociale généralisée sévère. La patiente avait manifesté une réponse symptomatique partielle à la thérapie cognitive-comportementale (TCC) malgré une bonne adhésion au traitement. La démarche d'augmentation de la psychothérapie par amorçage préconscient (APAP) comporte six étapes permettant d'établir des formulations cognitives adaptées à la problématique résiduelle personnelle du patient. Ces formulations sont enregistrées et masquées par une musique relaxante. La patiente a écouté cet enregistrement dans un état d'inattention pendant 20 minutes deux fois par jour durant huit semaines. L'effet de cette stratégie a été évalué par des mesures de type quantitatif et qualitatif, des mesures autorapportées par la patiente par rapport aux changements cognitifs idiosyncratiques ainsi que par un questionnaire sur la qualité de vie. Les résultats montrent que la stratégie d'amorçage préconscient a mené à des changements cognitifs favorables et à une amélioration cliniquement significative des symptômes anxieux et du fonctionnement global, bienfaits qui ont été maintenus à long terme. L'amélioration de la qualité de vie de la patiente observée suite au traitement par APAP, suggère un impact favorable de l'intervention. APAP qui est accessible par Internet pourrait constituer un ajout au traitement par TCC en facilitant ou en augmentant le changement cognitif et symptomatique.[résumé d'auteur]


    Mots clé : THERAPIE COMPORTEMENTALE ; THERAPIE COGNITIVE ; PRECONSCIENT ; PHOBIE SOCIALE ; CAS CLINIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer