Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Ces maux sans mots : l'impact des violences sexuelles subies par les femmes centrafricaines
    Les conflits militaro-politiques qu'a connus la Centrafrique a été l'occasion de violences diverses, notamment sexuelles sur les femmes. Une étude antérieure avait identifié les problèmes médicaux inhérents à ces conflits. Nous avons mené ce travail pour inventorier les conséquences psychologiques et psychiatriques des viols subis par les femmes centrafricaines et décrire les traitements reçus. Les résultats sont les suivants. Les victimes âgées entre 20 et 29 ans étaient les plus nombreuses (36,4 %) mais il y avait des mineures de moins de 15 ans (11 %). Les femmes mariées étaient les plus touchées (41 %). Les victimes avaient subi le viol à leur domicile dans 56,3 % des cas, par au moins 2 hommes dans 72,8 %. Le viol était toujours accompagné d'autres types de violences dont les violences physiques dans 54,4 % des cas. La séroconversion VIH était la conséquence médicale la plus fréquente(21,8 %). L'état de stress post-traumatique présenté par toutes les victimes s'était compliqué par un état dépressif dans 36,9 % des cas et par des conduites d'addictions dans 18 %. La prise en charge de ces victimes avait été psychiatrique et psychosociale. L'élimination des violences sexuelles sur les femmes passe nécessairement par la prévention des conflits armés en Centrafrique. [résumé d'éditeur]


    Mots clé : FEMME ; VIOLENCE ; AGRESSION SEXUELLE ; VICTIME ; VIOL ; PRISE EN CHARGE ; ENTRETIEN THERAPEUTIQUE ; PSYCHIATRIE DE GUERRE ; SYNDROME POST TRAUMATIQUE ; MALADIE SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; SOUFFRANCE PSYCHIQUE ; PSYCHOLOGIE DE LA SANTE ; STIGMATISATION ; ETUDE PROSPECTIVE ;
    Volume : 48
    Numéro : 4
    Thème : PSYCHOLOGIE
    Mot-clé géographique SantéPsy : CENTRAFRIQUE
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer