Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Mémoire

Corrélats anatomo fonctionnels des biais de traitement émotionnel dans la dépression
    Auteurs : Le Bastard, Guillaume
    Date de parution : 2003
    Pagination : 121 p.
    Localisation CHSA : BmHEy
    Cote : 08-2260
    La dépression est un trouble de l'humeur affectant les émotions et les fonctions intellectuelles. Les progrés en neurosciences et le développement des sciences cognitives peremettent une relecture des symptômes de la depression, et offrent l'opportunité d'étudier les bases anatomo-fonctionnelles de la dépression. Dans ce travail, nous avons testé, grâce à la méthode d'imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle, l'implication de structures cérébrales, (antérierement connues pour leur rôle tant dans les processus émotionnels, que dans certains aspects de la cognition), dans les biais de traitement émotionnel de la dépression.
    La tâche retenue est une tâche de jugement de mots à valence émotionnelle (positive, négative ou neutre) évaluant l'effet de référence à soi et le taitement sématique de mots neutres ou émotionnels.
    Deux populations ont été inclues lors de l'éude : une population de huit sujets témoins indemnes d'affections psychiatriques, et une popilation de quatre patients déprimés.
    Les patiens déprimés, comme les témoins, activent préférentiellement le cortex médial préfrontal lors du traitement des stimulis émotionnels. Cependant la différentiation de l'activité au sein du cortex médial préfrontal, entre la condition de jugement en référence à soi et à la condition sémantique, est moins prononcée que chez les témoins, particulièrement pour les stimuli négatifs.
    Cette perte de la capacité à moduler l'activité du cortex médial préfrontal selon la nature du traitement effectué et la valence des stimuli, pourrait être la traduction d'une personnalisation excessive du traitement émotionnel chez les patients déprimés.
    Les résultats de cette étude permettent d'impliquer le cortex médial préfrontal dans les désordres cognitivo-émotionnels de la dépression.
    la perte de la modulation de l'activité du cortex médial préfrontal pourrait représenter un marquer anatomo-fonctionnel d'état déptressif. [Résumé de l'auteur]


    Mots clé : DEPRESSION ; EMOTION ; ENCEPHALE ; IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE ; FONCTION COGNITIVE ; ANATOMIE ; TROUBLE COGNITIF ; EVALUATION ;
    Classification : 08 Thèses et mémoires à partir de 1950
    Note mémoire : Mém. : Psychiatr. : Faculté de médecine Xavier Bichat : 2003
    Spécialité du diplôme : CES Psychiatrie
    Inst. morale de rattachement : Université Paris VII
    Lieu : Paris
    Directeur de mémoire : Pr. Jean-François Allilaire
    Langue : français
    Notes : Bibliogr. p. 86-104
    Annexe 1 : Critères diagnostiques de l'épisode dépressif (DSM IV), p. 105-106
    Annexe 2 : Questionnaire de sélection des mots émotionnels p. 107-113
    Annexe 3 : Listes conditions personnelles et générales p. 114-115
    Annexe 4 : Listes conditions couleurs p. 116
    Annexe 5 : Anatomie corticale
    Annexe 6 : L'imagerie cérébrale fonctionnelle p. 118-121
    Annexe 7 : Présentation clinique des patients déprimés ; Ill. en coul

       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer
consultation sur place