Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Facteurs personnels et facteurs sociaux associés à la perception de santé et à la perception de bonheur dans une population adolescente non clinique
    "Une conceptualisation théorique de la relation entre la santé et le bonheur et les facteurs qui leurs sont associés a été étudiée selon un modèle statistique fondé sur des équations structurales. Les données de cette étude font partie d'un ensemble statistique qui a été recueilli au Portugal [Matos M.G., Equipa do Projecto Aventura Social. A saúde dos adolescentes portugueses : Quatro anos depois (La santé des adolescents portugais : quatre ans après). Lisboa: Edições FMH; 2003]. Elles sont issues d'un échantillon national représentatif (n =6131), qui incluait des élèves de 11, 13 et 15 ans, dans le cadre de l'étude health behavior in school-aged children (HBSC) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) [Currie C, Smith R, Boyce W, et al. HBSC, a WHO cross national study: Research protocol for the 2001-2002 survey. Copenhagen: WHO; 2001]. Les résultats montrent une corrélation positive significative entre la perception de la santé et celle du bonheur. Un groupe de facteurs personnels et sociaux sont associés à cette relation. Il apparaît que les facteurs personnels ont plus d'impact sur la perception de santé et les facteurs sociaux plus d'impact sur la perception de bonheur. Les index d'ajustement étaient bons. Le statut socioéconomique (SES) était associé à une perception. Le SES était aussi, significativement, mais modestement associé à la perception du bonheur. Les résultats mettent en lumière l'importance d'une approche holistique et positive de la santé de l'adolescent. Cette étude confirme aussi l'importance des relations avec les pairs, la famille et l'école pour la santé et le bien-être de l'adolescent. Ces résultats peuvent suggérer que les interventions préventives en milieu scolaire pourraient prendre pour cible à la fois des facteurs personnels (par exemple, promouvoir la compétence sociale) et des facteurs sociaux (par exemple, promouvoir le soutien et l'acceptation sociaux). Les interventions devraient aussi prendre pour cible la santé mentale et physique pour aider les adolescents à gérer les défis quotidiens qu'ils rencontrent. [résumé d'auteur]"


    Mots clé : ADOLESCENT ; BONHEUR ; PERCEPTION ; SANTE ; STATISTIQUE ; VECU ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer