Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Quand sucer, téter et désirer ne vont pas de soi. Clinique de l'oralité en néonatologie
    L'évolution des techniques de réanimation a conduit les services de néonatalogie à prendre en charge des bébés de plus en plus petits et de plus en plus prématurés. Dans ces réanimations extrêmes, l'alimentation est assurée par le biais d'une sonde dite de gavage. C'est après cette première zone de danger vital que l'alimentation active devient, avec le poids, la dernière étape à franchir avant la sortie du service. Pour le bébé il s'agit alors de parvenir à réinvestir une sphère oro-pharyngée agressée par les soins, de ressentir le désir de manger, de se nourrir et d'en éprouver du plaisir, en somme de poser les bases d'un développement harmonieux pour les années à venir. [d'après le texte de l'auteur]


    Mots clé : ENFANT PREMATURE ; NEONATALOGIE ; ALIMENTATION ; ORALITE ; SUCCION ; HYDRATATION ; TRAUMATISME ; RELATION MERE ENFANT ; CAS CLINIQUE ; REANIMATION ; TRANSFERT ; SEXUALITE INFANTILE ; ACCOMPAGNEMENT THERAPEUTIQUE ;
Contenu dans
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer