Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Troubles des conduites alimentaires à l'adolescence
    Les troubles des conduites alimentaires à l'adolescence sont surtout représentés par l'anorexie mentale et la boulimie. Ces troubles apparaissent le plus souvent à la période pubertaire, avec un deuxième pic de fréquence vers 18 ans, c'est-à-dire à des périodes où les enjeux autour de l'autonomisation et de l'individuation sont au premier plan. Ces affections se situent au carrefour de la psychologie individuelle, des interactions familiales, du corps dans son aspect le plus biologique, et de la société (dite de ' consommation ') en général. Elles renvoient à un modèle étiopathogénique polyfactoriel incluant des facteurs génétiques et psychologiques individuels, en étroite interaction avec des facteurs environnementaux familiaux et socioculturels. De plus, il faut prendre en compte la rapidité d'installation de l'autorenforcement biologique de la conduite et des complications sévères dans ces troubles (biologiques, scolaires, professionnelles et psychologiques), qui entretiennent et perpétuent l'affection. Anorexie et boulimie offrent un modèle des enjeux de l'adolescence, s'intégrant parmi les conduites d'addiction ou de dépendance qui se développent préférentiellement à cet âge. Plus qu'une organisation psychopathologique avérée, il convient plutôt d'évoquer une absence d'organisation stable du Moi, se traduisant par l'adoption de modalités défensives corporelles et comportementales. Sur le plan thérapeutique, la mise en place des soins peut être rendue compliquée par la dimension de déni des symptômes. Par ailleurs, le traitement de ces troubles à forte intrication somato-psychiatrique implique une nécessaire coordination entre les différents intervenants ainsi que la sollicitation et l'implication des parents dans les soins, afin d'assurer une continuité et une cohérence qui vont aider le patient à se sentir moins menacé et à assouplir progressivement ses modalités défensives. L'objectif des soins est à terme de retrouver un plaisir de fonctionner pour soi et avec les autres. [Résumé d'auteur]


    Mots clé : TROUBLE DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE ; ADOLESCENT ; ANOREXIE MENTALE ; BOULIMIE ; SEMIOLOGIE ; EPIDEMIOLOGIE ; ETIOLOGIE ; NEUROBIOLOGIE ; GENETIQUE ; PSYCHANALYSE ; PSYCHOPATHOLOGIE ; FAMILLE ; EVOLUTION ; TRAITEMENT ; SOIN AMBULATOIRE ; HOSPITALISATION ; PREVENTION ; PEDOPSYCHIATRIE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer